Le vendredi 9 janvier 2015, en la Maison des Associations de Trouville sur Mer, s’est réuni le Conseil des Jeunes de Trouville sur Mer, dont l’ordre du jour était le suivant :

– Accueil de la nouvelle équipe du CMJ par Sylvie de Gaetano, Adjointe au Maire

– Examen des propositions contenues dans les professions de foi des arrivants,

– Rappel des propositions en cours & définition des priorités de l’année

– Présentation du concours régional Egalité Hommes Femmes

– Questions diverses

 

Etaient présents :

Victor BONNAUD, école René Coty ; Adrien de GAETANO, collège Marie Joseph ; Lou de GAETANO, collège Marie Joseph ;  Enzo ESTEVE, collège Charles Mozin ; Paul Antoine FRESNAIS, école Jeanne d’Arc ; Théo GANTZ, collège Charles Mozin ; Gabriel GIFFARD, collège Marie Joseph ; Clara JANIAUD, Leelou JOUBAULT, école Jeanne d’Arc ; Assia KESSAR, école René Coty ; Zoé MESLIN, collège Marie Joseph ; Morgan MILLET, école René Coty ; Romain MOREL, collège Marie Joseph ; Carla PESCHARD, collège Marie Joseph ; Lola PRUEDE, collège Charles Mozin ; Théo SALMON, collège Charles Mozin ; Samy TRAVLJANIN, collège Charles Mozin

 

Etaient excusés :

Antoine BERTHELOT, collège Charles Mozin ; Mathys BOCQUET, école René Coty (malade) ; Pierre BOUISSET, école Louis Delamare (classe de neige) ; Lila BUHOT, école Louis Delamare (classe de neige) ; Maxime CALVEZ, école Jeanne d’Arc ; Noé DOYLE, école Louis Delamare (classe de neige) ; Olivier LECLERC, école Jeanne d’Arc ; Lou Anne MASSON, école Louis Delamare (classe de neige) ;

 

Adjointe au Maire en charge du secteur de la Jeunesse, Sylvie de Gaetano est venue spécialement entre deux réunions pour accueillir la nouvelle équipe du Conseil des Jeunes. Après leur avoir souhaité la bienvenue, elle les félicite pour leur engagement et les assure de l’écoute que la Mairie de Trouville sur Mer accorde à leurs propositions, comme a pu en témoigner la décoration du Skate Parc réalisée l’an dernier.

Comme après chaque renouvellement électoral du Conseil des Jeunes, la séance commence avec l’examen des propositions contenues dans les professions de foi des nouveaux arrivants, afin de les préciser et les hiérarchiser.

  •  Cinéma : il est proposé de créer un ciné-club avec projection de films anciens et récents pour les habitants et les écoles ; également, une autre profession de foi propose de créer une salle de cinéma à Trouville
    • Les avis sont partagés à ce propos : certains estiment que c’est une bonne idée qui rendrait la Ville encore plus attractive, et en faciliterait la proximité pour les personnes âgées ; d’autres estiment qu’il n’y a pas la place disponible en Ville pour accueillir un tel équipement, et que le service existe déjà à Deauville.
    • Il est retenu de poursuivre le débat sur ce thème avant d’en faire une proposition
  • Sensibiliser davantage les écoles et les habitants de Trouville sur mer à la protection de l’environnement (trier les déchets dans les poubelles, comme le verre, le plastique… arrêter de prendre la plage pour une poubelle et pareil pour la touques !)
    • Le débat permet d’identifier que les mesures existent déjà, mais qu’il conviendrait de renforcer le contrôle et les sanctions pour ceux qui ne respectent pas les procédures prévues
  • Améliorer la piscine avec un plus grand toboggan extérieur ; rénover la piscine
    • Les conseillers jeunes déjà présents dans les précédents mandats expliquent aux nouveaux arrivants que ce sujet a déjà été débattu par le passé, et qu’il apparaît que la mise en place d’un toboggan supposerait de creuser davantage le bassin extérieur. De surcroît, cela se traduirait par l’embauche d’un moniteur spécialement affecté à cet équipement, qu’il soit ou non en cours d’utilisation.
    • Le débat permet d’identifier une demande de rénovation complète de la piscine, aussi bien intérieure qu’extérieure, afin de mettre la piscine en cohérence avec le voisinage des cures marines flambant neuves
  • Installer des jeux gonflables sur la plage
    • Il est mentionné que des jeux gonflables avaient été installés sur la Plage par le passé, mais que cette initiative a dû être stoppée car elle générait des nuisances sonores et visuelles pour les riverains
  • Ajouter des grandes balançoires sur la plage.
    • Cette demande rejoint une demande antérieure du Conseil des Jeunes qui était d’installer un trampoline supplémentaire. En effet, l’installation d’une seconde « araignée » permettrait qu’une soit réservée aux adultes et une aux enfants.
    • Lorsque le Conseil des Jeunes a rencontré Christophe Chéry le 20 juin dernier, il a été proposé que celle-ci soit située dans l’enceinte du club de la plage, à horizon 2015. En effet, le club de la plage est déjà identifié comme une aire d’emprise sur la plage, et cela simplifie l’implantation par rapport à la loi Littoral, qui limite à 30% les équipements sur la plage.
    • Il est retenu de faire le suivi de cette démarche
  • Changer les guirlandes de Noël en alternance avec une autre commune
    • Les avis sont partagés, entre ceux qui considèrent que conserver le même type de décoration instaure une « tradition de Noël à Trouville » et ceux qui apprécieraient des changements de motifs
    • Par contre, une majorité demande à ce que le rond-point d’entrée de Trouville soit décoré autrement qu’avec le sapin ; le fait de procéder à des échanges de motifs avec d’autres communes éviterait qu’il y ait une dépense.
  • Mettre davantage de jeux le long des planches
    • « Il y a assez de jeux comme ça à cet endroit », « les planches sont l’image de Trouville, il ne faut pas y faire n’importe quoi »
  • Développer les activités pour les jeunes ; Organiser des sorties et des voyages pour les jeunes
    • Il est rappelé que, pour que le Conseil des Jeunes puisse émettre efficacement des propositions sur ces thèmes, il convient qu’elles soient moins « générales »
    • Des activités ont déjà été suggérées antérieurement à l’Office du Tourisme de Trouville lors de la séance du 20 juin :
      • faire venir Loisirs Land à Trouville sur Mer, dans la mesure où ils ne viennent plus à Deauville.
      • organiser des expositions de constructions en Lego.
      • créer une journée du sport et une journée travaux manuels (jeux de cartes, tricot, échecs, peinture, dessins)
      • bowling junior : des compétitions entre adultes sont organisées au Bowling ; il serait souhaité la même animation en direction des enfants
    • L’Office de Tourisme a alors indiqué être demandeur des idées des jeunes en matière d’animation
  • Organiser des tournois de foot, volley, skimboard sur la plage
    • L’idée serait de contacter Falzar pour savoir s’ils organiseront à nouveau des événements
    • Au titre des animations sportives, il est rappelé que le Conseil des Jeunes a également demandé le réaménagement du skate parc
  •  Mettre en place la patinoire plus longtemps
    • Cette demande n’est pas recevable puisque cette action vient d’être suspendue pour des raisons économiques
  • Mettre Trouville piéton ; Trouville piéton tous les week-ends
    • Cette proposition génère un vaste débat
    • D’une part, certains estiment que « ça rendrait les déplacements impossibles », « ça provoquerait une baisse de l’activité touristique », « les gens se retrouveraient coincés quand ils arriveraient en ville, du coup ils partiraient ailleurs »
    • D’autre part, certains estiment que « c’est déjà le cas dans une partie de la rue des bains », « ce serait plus écologique », « il suffirait de prévoir des navettes toutes les trente minutes d’un point à l’autre », « les quais seraient transformés en parking »
    • Ces idées sont à rapprocher de la réflexion engagée précédemment au sein du Conseil des Jeunes :
      • parking sur les hauteurs de la ville pour les gens qui y habitent ; plus précisément, l’idée serait d’installer un parking près de l’avenue du Commandant Charcot, lequel serait desservi par des navettes jusqu’en centre-ville

Outre ces idées nouvellement exprimées et actualisées, il est rappelé les idées qui émanaient des élections partielles de janvier 2014 :

  • mettre un jardin public à proximité du City Stade d’Hennequeville, ou encore à proximité de l’école Delamare, là où était prévue antérieurement une maison de retraite.
  •  mettre une piste cyclable pour vélos, rollers, trottinettes… la question des pistes cyclables a été examinée à plusieurs reprises par le Conseil ; pour l’instant, la limitation à 30 km heure sur le quai permet la mixité entre vélos et voitures, mais ce sont des sujets sur lesquels le Conseil continuera à travailler.
  • proposer de la nourriture bio dans les maisons de retraite ; cette proposition sera retransmise en Mairie par le Conseil des Jeunes, pour identifier ce qui est pratiqué et ce qui est réalisable.

 

Puis, Y-M Laurelli, accompagné de Daniel SIMON, Photographe accrédité par la Ville de Trouville sur Mer, présente au Conseil le concours organisé au niveau Régional. La Préfecture de la région Basse Normandie, le Rectorat de Caen, la Région Basse-Normandie et les entreprises partenaires engagées concrètement en faveur de l’égalité professionnelle lancent un nouveau concours d’affiches et de vidéos: « Imaginons l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes »

Ce concours devait concerner les établissements scolaires, mais il a été élargi aux Conseils de Jeunes, et il est proposé que le Conseil des Jeunes de Trouville sur Mer y apporte sa contribution.

L’inscription au concours doit être formalisée au plus tard le 25 janvier, et l’affiche proposée par le Conseil des Jeunes doit être réalisée pour le 24 février au plus tard.

Pendant cette période, une seule séance de Conseil est programmée : celle du vendredi 6 février.

Il convient donc d’être particulièrement efficace !

janvier 9 travail a janvier 9 travail b

Il est proposé d’organiser l’affiche autour de 3 photos : une photo du groupe des filles, une photo du groupe des garçons, et une photo de l’ensemble du Conseil des Jeunes.

Cette proposition est retenue par le Conseil.

« On pourrait marquer : les voix des femmes valent celles des hommes »

« On pourrait ajouter un signe = entre les photos des filles et des garçons »

« Ou alors on écrirait nous sommes égales »

« Ben, c’est pas possible, il faut écrire nous sommes égaux : le masculin l’emporte sur le féminin » (si la grammaire s’en mêle…)

Daniel SIMON engage alors le débat avec les jeunes sur les modalités qu’ils souhaitent pour prendre les photos qui serviront à l’affiche, en attirant leur attention sur le fait qu’il vaudrait mieux bénéficier d’une bonne luminosité et donc prendre les photos en journée.

Y-M Laurelli propose d’organiser une séance supplémentaire sur le temps d’un après-midi, uniquement pour pouvoir réaliser ces photos en extérieur. De la sorte, la séance du 6 février porterait sur le choix des photos, la définition des slogans et la mise en page.

Il apparaît que le choix d’un mercredi après-midi rallierait plus de possibilités qu’un samedi après-midi.

Comme les conditions climatiques sont aléatoires à cette saison, il est envisagé l’organisation suivante :

  • en cas d’ensoleillement persistant, la séance de photo se déroulerait sur la plage de Trouville sur Mer,
  • en cas de pluie intense, la séance se déroulerait à l’intérieur de la Maison des Jeunes à Touques (sous réserve bien sûr qu’Y-M Laurelli leur demande leur accord préalable),
  • en cas de temps couvert sans averse régulière, les photos seraient prises devant la Poissonnerie ou sous le porche de la Mairie de Trouville sur Mer

Il est convenu qu’Y-M Laurelli fasse valider cette organisation et communique ensuite à l’ensemble des membres du conseil la date qui sera retenue.

Puis, une séance de photos est improvisée dans le hall de la Maison des Associations, devant l’affiche des Vœux 2015 du CMJ.

 janvier 9 e  janvier 9 c janvier 9 b  janvier 9 a

Daniel Simon demande aux membres du Conseil de bien informer les conseillers qui ne pouvaient être présents ce soir, afin qu’un maximum de jeunes participe aux séances de photos.

 

Y-M Laurelli propose que, outre le classement qui résultera du concours, l’affiche qui sera réalisée par le Conseil des Jeunes puisse être valorisée par la Mairie.

Deux conseillers émettent des réserves sur le fait que les affiches soient apposées à proximité de l’établissement scolaire qu’ils fréquentent. Un point est donc fait à ce propos. Toutes les communes ne disposent pas nécessairement d’un Conseil des Jeunes, et les jeunes n’ont pas nécessairement la possibilité de s’exprimer dans toutes les mairies. Cette possibilité est offerte par la Mairie de Trouville. Les abris bus qui ont été installés à proximité d’établissements scolaires l’ont été en accord avec les responsables d’établissement et à la demande des jeunes. Il a alors été retenu que les affichages qui y seraient réalisés seraient plus particulièrement orientés vers les jeunes. C’est à ce titre qu’y figurent les réalisations du CMJ.

Si l’ensemble du Conseil souhaitait que cela cesse, il en serait nécessairement tenu compte. Par contre, la communication du Conseil des Jeunes ne saurait être stoppée pour tenir compte de positions individuelles minoritaires.

En plus des abris bus, il est proposé que l’affiche réalisée puisse être apposée en Mairie, ainsi que dans les établissements scolaires.

Concernant les établissements scolaires, les membres du conseil sont incités à commencer à en parler avec leurs responsables d’établissements.

 

Concernant la programmation des prochaines séances du Conseil des Jeunes :

  • le Conseil a été destinataire d’une proposition de visite de la nouvelle station d’épuration. Il est retenu de demander si elle serait réalisable lors de la séance du mois d’avril
  • le Conseil a également reçu une proposition pour visiter le Paléospace, qui pourrait être organisée au mois de mai. Carla présente aux Conseillers les activités qui y ont lieu. Aucune majorité ne se dessine en faveur de cette action. Les conseillers préfèreraient que puisse être creusée l’idée d’une grande promenade en Rosalies du Conseil des Jeunes dans Trouville.
  • Outre ces actions au bénéfice du Conseil des Jeunes, se pose la question de ce que le CMJ pourrait organiser en faveur des autres. Les conseillers jeunes proposent :
    • une brocante ou une vente dont les bénéfices iraient aux personnes âgées ou au foyer pour les personnes sans domicile fixe
    • une participation du CMJ aux parcours du cœur
    • organiser un grand pique-nique, sur la plage ou dans la sente Gaston Gosset, qui serait ouvert à tous les Trouvillais
    • organiser un concours de talents : « Trouville, un immense talent ! »

Au titre des questions diverses, sont abordés les points suivants :

  • horaires des bus scolaires : « ils sont en retard tous les jours » ; « à Mozin, le retard est tel que certains sont obligés de passer par la vie scolaire avant d’entrer en cours ».
  • accès aux bus scolaires : « la montée dans le bus pose problème : les grands poussent les petits pour passer avant eux » ; « il faudrait que le chauffeur sorte de son bus pour organiser l’accès » ; « à Marie Jo, le couloir de stationnement permet à 4 bus de se garer ; seulement, il y en a 18 qui viennent » ; « il faudrait allonger le couloir de dépose pour les bus »

 

Le Conseil des Jeunes fait cette proposition suite aux attentats du 7 janvier :

« il faudrait imprimer des dessins provenant de Charlie Hebdo et organiser une exposition-hommage à Trouville » ;

cette proposition est validée par l’ensemble du Conseil des Jeunes

 

La séance est levée à 19h, le dernier des Conseillers Jeunes ayant été récupéré par son parent à 19h40.


Laisser une réponse