Archive pour 30 mars 2015

Le vendredi 13 mars 2015, en la Maison des Associations de Trouville sur Mer, s’est réuni le Conseil des Jeunes de Trouville sur Mer, dont l’ordre du jour était le suivant :

– Suivi du concours régional Egalité Hommes Femmes ; information du Conseil sur l’article paru dans la Mouette

– Approfondissement des propositions relatives au cinéma

– Approfondissement des propositions relatives à la piscine

– Approfondissement des propositions relatives à Trouville piéton

– Approfondissement des propositions relatives à un jardin public

– Fixation des dates des prochaines réunions

– Questions diverses

 

Etaient présents :

Antoine BERTHELOT, collège Charles Mozin ; Mathys BOCQUET, école René Coty ; Pierre BOUISSET, école Louis Delamare ; Maxime CALVEZ, école Jeanne d’Arc ; Adrien de GAETANO, collège Marie Joseph ; Lou de GAETANO, collège Marie Joseph ;  Enzo ESTEVE, collège Marie Joseph ; Théo GANTZ, collège Charles Mozin ; Gabriel GIFFARD, collège Marie Joseph ; Clara JANIAUD, école Jeanne d’Arc ; Leelou JOUBAULT, école Jeanne d’Arc ; Assia KESSAR, école René Coty ; Morgan MILLET, école René Coty ; Romain MOREL, collège Marie Joseph ; Carla PESCHARD, collège Marie Joseph ; Lola PRUEDE, collège Charles Mozin ; Sami TRAVLJANIN, collège Charles Mozin.

 

Pour débuter la séance, le Conseil est informé qu’il a remporté le concours régional d’affiche sur le thème de l’Egalité Hommes Femmes. Devant l’incrédulité de certains conseillers, il est donné lecture du mail reçu juste avant la séance, et ci-dessous reproduit :

«Bonjour,

J’ai le plaisir de vous annoncer que les jeunes élus du conseil municipal ont gagné le prix affiches jeunes 11/17 ans

Pourrons-nous échanger par tél pour convenir des modalités de remise des Prix à la mairie avec les organisateurs et les partenaires du concours ?

Félicitations aux jeunes !

Cordialement

Olga DE SAINT-JORE

Chargée de mission égalité entre 

les femmes et les hommes

Association L’ETAPE

1 rue Emile Chenel

14500 VIRE »

 

Une bonne nouvelle arrivant accompagnée, il est remis à chaque Conseiller un exemplaire de La Mouette n°64 printemps 2015, au centre de laquelle se trouve un article consacré à la participation du CMJ à ce concours. Antoine nous en fait la lecture.

 ???????????????????????????????

Chaque jeune repart bien sûr avec un exemplaire de la Mouette de ce printemps.

 

Puis, commence  l’approfondissement des thèmes antérieurs, thème principal de la séance de ce 13 mars.

 

Cinéma : lors de la séance du 9 janvier, les avis étaient partagés à ce propos :

  • certains estimaient que c’est une bonne idée qui rendrait la Ville encore plus attractive, et en faciliterait la proximité pour les personnes âgées ;
  • d’autres estimaient qu’il n’y a pas la place disponible en Ville pour accueillir un tel équipement, et que le service existe déjà à Deauville.
  • Il avait été retenu de poursuivre le débat sur ce thème, raison pour laquelle ce thème se retrouve à l’ordre du jour de la séance.

Les deux positions restent fortes et ne parviennent pas à dépasser ce stade.

Samy suggère alors qu’il serait peut-être plus adapté de réfléchir à un bâtiment polyvalent qui pourrait servir de salle de jeux, de garderie, et dans lequel pourraient avoir lieu des séances de cinéma.

Puis, un consensus émerge autour des séances de cinéma sur la plage, qui seraient souhaitées plus nombreuses, ce qui reste soumis aux horaires des marées comme aux conditions climatiques.

 

Piscine ; rénover la piscine

  • Lors de la séance du 9 janvier, le débat a permis d’identifier une demande de rénovation complète de la piscine, aussi bien intérieure qu’extérieure, afin de mettre la piscine en cohérence avec le voisinage des cures marines flambant neuves. Il était convenu de reprendre ce point pour le préciser.

Tout le monde s’accorde à souhaiter la réfection des peintures, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Maxime suggère que les jeux amovibles qui se trouvent dans le bassin intérieur puissent être fixés de sorte à être accessibles en permanence (cas du petit toboggan intérieur). Egalement, Maxime préconise que les planches de piscine puissent être prêtées à titre gratuit, contre la location actuelle à 0€50.

Il est également proposé d’installer plus de cabines pour éviter l’attente lorsque les jeunes viennent avec les établissements scolaires, mais ceci poserait probablement un problème de saturation de l’espace…

Enfin, il est suggéré de mettre un fonds musical pendant les heures d’ouverture des bassins.

Mettre Trouville piéton ; Trouville piéton tous les week-ends ; lors de la séance du 9 janvier, les avis étaient très partagés

  • D’une part, certains estimaient que « ça rendrait les déplacements impossibles », « ça provoquerait une baisse de l’activité touristique », « les gens se retrouveraient coincés quand ils arriveraient en ville, du coup ils partiraient ailleurs »
  • D’autre part, certains estimaient que « c’est déjà le cas dans une partie de la rue des bains », « ce serait plus écologique », « il suffirait de prévoir des navettes toutes les trente minutes d’un point à l’autre », « les quais seraient transformés en parking »

La proposition effectuée par Enzo de commencer avec le quai piéton un dimanche par mois rallie la majorité des suffrages. L’idée serait que le quai Fernand Moureaux soit piéton depuis le rond-point jusqu’à la mairie incluse.

 

mettre un jardin public à proximité du City Stade d’Hennequeville, ou encore à proximité de l’école Delamare, là où était prévue antérieurement une maison de retraite.

Il avait été retenu le 9 janvier de préciser cette demande.

Au cours des débats, il apparaît que les demandes concernent à présent plus l’aménagement du city stade que la création d’un jardin public. Un suffrage permet d’ailleurs de constater que la création de ce jardin public n’est plus soutenue que par un seul conseiller sur les 19 présents à cette séance.

Concernant le city stade hennequevilllais, il est signalé que des vaches traversent le chemin et viennent sur le city stade, ce qui en rend le terrain impraticable par la suite. Une première proposition est de démonter le city stade pour le transférer en lieu et place du terrain de pétanque.

Outre le fait que les boulistes ne goûteraient pas nécessairement cette proposition, il est rappelé que le terrain de pétanque se situe à un carrefour fréquenté. Y installer le city stade n’est donc pas sans risque lorsque le ballon ne manquera pas de sortir du terrain…

Puisque le problème soulevé est lié aux vaches, peut-être qu’il serait plus adapté, avant d’envisager de déménager, d’envisager de clore le city stade de sorte que les animaux ne puissent y errer ?

Enzo craint cependant qu’en laissant le city stade à cet emplacement, il soit squatté par les gens du voyage pendant l’été.

Olivier Leclerc suggère d’y ajouter un parcours de BMX ou de VTT

 

Lors de la séance du 9 janvier, les conseillers avaient souhaité que soit creusée l’idée d’une grande promenade en Rosalies du Conseil des Jeunes dans Trouville.

Carla indique  que « la question a été vue par Lou avec Manu et il est d’accord ». Y-M Laurelli remercie pour cette information mais souligne qu’il reste quand même plusieurs points à voir, que ce soit le circuit souhaité, le nombre de participants, les questions de sécurité… Il serait donc préférable de recontacter Emmanuel Guillet muni de tous ces éléments.

Concernant la participation, l’ensemble des jeunes est particulièrement motivé par cette action, et il faudrait tabler sur 29 participants.

Concernant la sécurité, Maxime propose que le vélo club auquel il appartient puisse servir d’escorte.

Concernant le circuit, la promenade pourrait emprunter la rue des Bains et poursuivre par la rue de Paris. « Et si on pouvait revenir par les planches, ce serait trop bien ! »

Les planches étant interdites au vélo, il est convenu qu’Y-M Laurelli se renseigne en Mairie pour savoir si une dérogation serait envisageable…

 

Au titre des questions diverses, sont abordés les points suivants :

  • Paul Antoine propose la création d’un poulailler pédagogique, pour que les plus jeunes puissent voir des animaux à Trouville.

 

  • Carla propose : « Et si on faisait notre journal ? » Une précédente expérience menée par le Conseil des Jeunes n’a pas été concluante car, si l’idée avait mobilisé, la réalité fut dès le second numéro une absence de participation des jeunes et un travail supplémentaire pour le service communication. La porte n’est évidemment pas entièrement fermée, mais cela suppose que le Conseil s’organise et qu’une petite équipe motivée et prête à y consacrer du temps se crée avant de commencer quoi que ce soit. Un tour de table est effectué, et il apparaît que Carla, Clara, Leelou, Lola, Lou & Mathys seraient prêts à s’y investir. Carla nous informe que sa cousine serait également intéressée pour rejoindre le groupe. Pour être efficace, ce groupe devrait se réunir indépendamment des séances de conseil. Il est envisagé le mercredi après-midi ou le jeudi en fin de journée, à raison d’une fois tous les 15 jours. Les activités des uns et des autres compliquent la fixation d’une date de réunion. Il est convenu qu’Y-M Laurelli reprenne contact avec ces 6 conseillers pour avancer sur ce point.

 

Puis, le conseil détermine les dates des prochaines séances :

  • Concernant le mois d’avril, 2 vendredis sont possible hors période de vacances scolaires : le vendredi 10 avril (veille des vacances) ou le vendredi 3 avril. Le Conseil choisit le vendredi 3 avril. Cette séance se déroulera au Musée Montebello, pour découvrir l’atelier du Musée.
  • Concernant le mois de mai, plusieurs vendredis sont liés à des ponts. Aussi, il est retenu la date du vendredi 29 mai.
  • Enfin, pour la dernière séance de l’année scolaire, qui serait l’occasion d’une promenade en Rosalies, il est demandé au Conseil s’il préfère un vendredi soir en juin ou au mois de juillet pendant les vacances. Les conseillers préfèrent que cette séance se déroule en juin, par exemple le dernier vendredi de juin si cela est possible du côté des Rosalies.

 

La séance est levée à 19h, le dernier parent ayant récupéré son enfant à 19h10.